mardi 9 octobre 2018

Ma sélection chez And Other Stories

Comme beaucoup de gens (je crois?), j'aime beaucoup faire des paniers fictifs sur mes sites préférés, en attendant de pouvoir réellement craquer. Un de mes sites favoris (et boutique, évidemment!) est And Other Stories et l'autre fois je me suis rendue compte que pas mal de pièces me plaisaient, du coup je me suis dit que pourquoi les poster ici, ça peut être sympa, et j'aime bien parfois avoir des sélections sur les blogs! Don c'est parti :



Un blazer en laine je le trouve très beau avec son pied de poule décalé et sa coupe eighties !

Une robe à la couleur de saison, eh oui je ne me refais pas, je craque toujours pour plus ou moins les mêmes couleurs...

Un t-shirt à message mignon, pour glisser en dessous de blazer hehe 

Une jolie bague qu'on peut mettre tous les jours sans se compliquer l'esprit

Un pendentif en forme de coeur comme un croquis, pour mettre sur un pullover uni, et puis un autre pendentif pour jouer sur les longueurs

Des chaussettes pour faire dépasser des bottines (ou juste avoir chaud aux pieds aussi, pourquoi pas)

Des gants en cachemire tout simples mais de bonne qualité :) (je ne me ferai pas avoir cette année, je me prends des gants!)

Et un encore un rouge à lèvre dans ces tons car on n'en a jamais assez, et celui-ci je pourrais le laisser dans mon sac, pourquoi pas après tout? :)

jeudi 4 octobre 2018

Quelles sont les nouvelles?

Et bien dis donc, ça fait plutôt un moment que je ne suis pas venue ici! 

Tout va bien donc, moi le travail toujours pareil on va dire, et M. commence a bien être ancré dans son travail dans la start up, il s'y sent bien et ça me fait plaisir de le voir comme ça :) il se sent un peu mieux à Paris donc c'est déjà ça de gagné aussi! 

L'automne s'est bien installé et je sors d'une crève carabinée (en fait c'était plutôt une espèce de grippe) où je suis allée travailler avec une grosse fièvre, mais vous savez quoi, j'ai survécu! Quelle femme, incroyable... 

Ces derniers jours et ces dernières semaines je réfléchis beaucoup à ce que je voudrais vraiment faire, et c'est normal à bientôt 28 ans de ne toujours pas savoir? La vérité, c'est que je voudrais monter et créer mon coffee shop avec mon concept, et du coup rien d'autre ne me dis. Là, tout ce que je sais c'est que je veux quand même un travail où je me sente bien! C'est la seule chose qui soit certaine. 

Je voudrais aussi m'investir ici, pas pour décoller ou quoi que ce soit mais vraiment pour moi, faire des photos, faire des articles, je pense que je vais le faire car quand je fais ça je me sens bien, et ça pourrait me permettre de créer, ce qui n'est pas possible dans mon travail actuel (genre, vraiment pas du tout, haha). Donc pourquoi pas, mais faudrait l'aide de M. qui lui n'est pas très chaud pour ce genre de trucs, ce que je peux comprendre aussi 😜

Bref aujourd'hui on était tous les deux en repos, on est allés à la Chocolaterie de Cyril Lignac dans le 11e, olala ce chocolat chaud... mais il est incroyable! Il cale bien comme il faut et on avait pris des petits gâteaux mais honnêtement on n'en a pas tellement besoin haha. Puis en face il y a sa pâtisserie, du coup on s'est pris des petits plaisir pour ce soir (on se refait pas que voulez-vous).


Je vous laisse, on va se mettre devant le replay de Burger Quiz :) x

jeudi 20 septembre 2018

Jeudi 20 septembre 2018

Je viens de prendre mon (premier) café sur le balcon en t-shirt, et je pense bien que c'est la dernière fois que je fais ça pour cette année (après je le ferai aussi, mais avec un gros gilet haha). 

Ces derniers jours ont été assez cool, je dois dire qu'au travail ça se passe bien, ma directrice est un peu à fond sur moi, à vouloir que je prenne un peu les commandes (enfin un peu non, complètement) donc je sais pas trop, après je veux pas non plus en faire trop parce que mon salaire ne suit pas, mais je fais quand même les choses car bon on sait jamais, si je peux évoluer un peu vite, pourquoi pas. 
Le problème en ce moment c'est plutôt le flux, il n'y a pas vraiment de clients, et du coup les journées sont longues... j'ai hâte d'être samedi soir, en plus je finis à 18h et je suis en mini week-end! Ça va être top! 


Comme il fait encore très bon (jusqu'à demain) je profite de mes pauses déjeuner pour aller sur la terrasse, c'est super agréable, c'est un bel observatoire que j'ai à portée de main! Puis on a l'impression que l'air y est meilleur enfin ça fait une bouffée d'air frais, quoi. 

En ce moment je réfléchis de plus en plus à ce que je voudrais faire plus tard, car ce qui est certain c'est que je ne veux plus faire dans la vente; et la vérité c'est que j'en sais trop rien; mais je n'ai pas d'énormes prétentions, en fait je voudrais avoir mon truc et réussir à en vivre, tout simplement! Enfin un peu comme tout le monde, je crois. En attendant je suis quand même très reconnaissante d'avoir ce boulot qui peut m'amener je ne sais pas où..!

Sinon rien à voir mais j'ai découvert avant-hier une youtubeuse trop mignonne, Antonnette, j'ai eu un méga coup de coeur pour elle, elle met tellement d'effort dans ses vidéos et son contenu que je pense qu'elle mérite beaucoup plus que ce qu'elle a!


En ce moment j'aime bien aller dehors le soir et regarder les jolies couleurs du ciel qui s'impriment sur le bassin, c'est très reposant et ça permet de passer un joli moment avec M.

D'ailleurs M. enfin je vais paraître mièvre, j'espère que je suis pas la seule mais j'ai l'impression de l'aimer toujours plus et toujours plus fort, je sais pas si c'est normal? Je pense que je n'ai jamais été amoureuse avant, en fait. A chaque fois que je le vois (et c'est quand même lui que je vois en tout premier le matin puisqu'on vit ensemble) je me dis à chaque fois que je suis tellement chanceuse d'être avec lui, c'est l'amour de ma vie, et je souhaite à tout le monde de vivre ça parce que je n'ai jamais été autant sereine dans une relation. 

C'est un article très décousu mais comme d'habitude j'écris comme ça sans rien préparer, juste histoire de parler et de me confier ici, ça fait du bien et j'aime toujours autant venir ici, et me dire que je pourrais peut-être relire ces lignes dans quelques années, je trouve ça chouette. 

Sur ce, place au deuxième café ! x

jeudi 13 septembre 2018

Comment (sur)vivre après une relation abusive?

Si je suis aujourd'hui très heureuse en amour, ça n'a pas toujours été le cas. D'ailleurs, avant cette relation, ça n'avait jamais été le cas, avec le recul. 

De ma relation de lycée qui s'est finie avec des menaces de mort, puis une autre en harcèlement (téléphonique, j'ai été obligée de changer de numéro, car ayant bloqué son numéro il prenait les téléphones de ses petits copains pour continuer le harcèlement), une plus longue relation avec un pervers narcissique, puis celle avant ma rencontre avec M. qui était médiocre, je pense être passée par pas mal de choses, dirons-nous.

Ma relation avec un pervers narcissique; 
c'est sur cette relation que je vais plus me pencher, parce que ça a été la plus vicieuse. 
Elle a commencé par une rencontre via des amis communs, et il était adorable, et paraissait avoir peu confiance en lui, et les oiseaux tombés du nid (enfin, qui paraissaient l'être, en tout cas) c'était mon dada, à l'époque. Ce mec habitait en région parisienne et squattait chez un ami depuis quelques mois, et moi j'étais à Lille; rapidement il est venu à Lille... chez moi, au bout de quelques mois, puisqu'il ne pouvait pas se prendre un appartement et je ne me voyais pas refuser de l'héberger. 
La relation s'étoffait peu à peu, et peu à peu je lui accordais ma confiance, en pensant être dans une relation correcte; mais quelque chose clochait : ma mère le trouvait "je sais pas, bizarre". Et là mes amis, j'aurais dû écouter ma mère.

Je dirais que la première année a été bien, mais c'est au début de notre deuxième année de relation que ça s'est gâté.

C'est quand je reviens de mes vacances familiales que les choses se gâtent; il me demandait toujours de lui envoyer des tas de messages pour lui raconter ma journée, et où j'en étais, ce que je faisais etc. puis est venu un samedi où il n'est jamais rentré, le soir. Du coup vous imaginez bien une nuit assez agitée en tout cas pour ma part, jusqu'à son retour à 8h du matin. Alors non non, le mec était pas spécialement du genre à sortir la nuit et rentré hébété; d'ailleurs il avait l'air plutôt serein, et c'est exactement à ce moment-là, cet instant précis où j'ai senti que ça partait en vrille, que j'aurais dû le foutre dehors. Et ça, je ne l'ai pas fait, parce que ce mec, c'était un pervers narcissique justement, et que ce genre de personnes vous tiennent sous leur coupe avec les mots.

La deuxième année de relation, je l'ai passée contrariée, à passer mes nuits la boule au ventre, à pleurer, à le laisser me dire que j'étais folle, que j'étais moche, j'ai pris due poids de ce fait car je ne pouvais plus sortir de chez moi, j'étais dans cette espèce de cage dorée où la vie personnelle était devenue un enfer, mais quand on voyait nos amis il était le mec le plus adorable... Je me rappelle d'une fois où on faidait du shopping avec des amis, et il voulait absolument que je prenne sa carte bleue, ce que je refusais, il avait insisté lourdement... et le soir je m'en suis pris plein la tronche.
Une autre anecdote ? Au mariage de mon frère, il a essayé de conclure avec ma cousine venue exprès du Canada, et elle-même maquée. Plusieurs personnes l'ont vu essayer, ma cousine lui foutu une énorme claque en pleine poire.
Oh, et quand j'allais chez mes parents, je me suis rendue qu'il amenait sa deuxième copine chez moi.

Comment je m'en suis sortie? En fait... c'est lui qui m'en a sortie. Je me rappelle du dernier jour de ce calvaire comme si c'était hier, et je m'en rappelle comme une libération.
C'était un mercredi, j'étais avec une de mes meilleures amies et je lui disais que j'avais envie de jeter ses affaires par la fenêtre et de boucler la maison, qu'il ne rentre plus jamais ici. J., mon amie m'a dit mais non ça va s'arranger et j'ai dit que je voulais plus que ça s'arrange, que c'était toxique, que j'étais sûre que je savais pas le dixième de ce qu'il se tramait dans sa vie et par conséquent dans la mienne.

Le soir, il rentre d'une journée avec mon père et mes frères (oui je sais, le comble) et il me dit que voilà qu'il veut plus continuer, alors je lui dis que ben c'est marrant car je voulais jeter ses affaires par la fenêtre plus tôt dans la journée. Et là les amis, il a pleuré? Genre vraiment pleuré, il dit qu'il ne comprend pas pourquoi je veux faire ça... je pense qu'il était juste un vexé que j'avais envie qu'il foute le camp. Il voulait être le maître de cette décision à 100%.

Le mois qui a suivi, je me suis battue pour qu'il me rende mes clefs, j'ai du finir par envoyer mon grand frère car moi quand je lui demandais mes clefs il me disait "ben t'es énervée?", pendant un mois je rentrais chez moi en me disant qu'il pouvait être là, qu'il pouvait avoir passé la journée ici avec je ne sais pas qui...
Pendant ce mois où je ne voulais plus de contact avec lui, il envoyait des SMS pour me draguer, pour me dire qu'il passerait rechercher ses affaires quand je serai là "comme ça ça fait une excuse de plus pour se voir", il voulait qu'on se fasse un ciné, ... alors qu'il était avec cette autre fille (la tromperie etc. tout ça je l'ai su plus tard, même si j'avais d'énormes doutes à ce moment-là) et même à ce moment-là, quand mon grand frère lui avait envoyé un message même pas agressif pour mes clefs, il a encore voulu monter ma meilleure amie contre moi, disant que j'étais une grosse hystérique, qu'il comprenait pas ce qu'il se passait... manque de bol ma meilleure amie, A., avait tous les screens de nos SMS avec mon ex...
Jusqu'à la fin cette relation m'aura coûté énormément d'énergie, et tout ce que je peux dire c'est qu'après ça j'ai eu l'impression de renaître après avoir vécu deux ans dans le brouillard. 

Aujourd'hui je vais bien, je pense que je n'ai jamais été aussi heureuse dans ma vie, mais la reconstruction a été longue, j'ai encore des séquelles et je pense que j'en aurai toujours, mais le principal est vraiment d'aller de l'avant et de s'en dépêtrer.

Il n'y a pas vraiment de solution miracle à vrai dire, c'est à cette période là que je me suis dit qu'il fallait me ressaisir, que je ne me reconnaissais plus et que je ne pouvais pas continuer à vivre dans l'ombre de moi-même.

Je suis redevenue la personne positive que j'avais toujours été, j'ai décroché mon diplôme de nutritionniste la même année de notre séparation (en même temps, enfin un mois après, en fait) et j'ai entamé mes études dans la mode, où j'ai passé de superbes années, seule en relation amoureuse, mais avec quelques flirts sans réelle importance; je me suis retrouvée, j'ai retrouvé ma famille et mes amis de qui je m'étais, malgré moi, complètement isolée. Toute cette période de reconstruction, j'en garde un merveilleux souvenir, et je pense que les personnes qui ont vécu une relation avec un pervers narcissique on ressenti cette période comme une résurrection, ou en tout cas je l'espère.

Si j'ai en tout cas quelques conseils à donner:

  1. Ecoutez votre maman quand elle trouve que votre moitié est "je sais pas, bizarre"
  2. Quand vous trouvez que ça sent le roussi mais que les gens vous disent que "mais non, il est pas comme ça" écoutez-vous, par amour pour vous-même
  3. Si vous êtes sorti(e) de ce genre de relation, alors bravo, pensez à vous, aimez-vous, apprenez à vous aimer, vous n'êtes pas moche, vous n'êtes pas fou 💗
Désolée, cet article est pas super bien construit, mais je pense qu'après toutes ces années, le fait d'écrire ça, ça fait du bien, et je suis aujourd'hui complètement remise de tout ça, que je peux en parler très facilement. 

mardi 11 septembre 2018

Un week-end loin de Paris

Nous sommes le mardi 11 septembre 2018, et mon week-end de deux jours est terminé! 

Ce week-end du coup c'était l'anniversaire du plus grand de mes neveux, L., il a eu trois ans! C'était super chouette, ça a vraiment fait du bien de partir deux jours comme ça, de profiter de ma famille et de se poser aussi une journée entière, car d'habitude on le fait sur la journée vu que je n'ai que très rarement deux jours consécutifs! 

Du coup le dimanche c'était chez mon grand frère, on a profité de tout le monde; lundi matin on a pris notre temps (enfin moi je suis une lève tôt, M. lui a dormi haha) de boire plusieurs cafés puis de prendre un bain et de déjeuner avant de reprendre le train en début d'après-midi.

En rentrant à Paris il faisait super bon sur le balcon donc on s'est mis dehors et on a papoté (et j'ai fait aussi quelques courses en ligne, pour se faire livrer ce soir haha). 

Aujourd'hui et demain je fais des ouvertures, ce qui veut dire 9h-18h aujourd'hui et demain! Je suis contente car du coup je ne rentre pas tard et je peux profiter de ma soirée avec M., surtout que lui commence un petit peu à travailler dans sa future entreprise à partir de cet après-midi! Hâte de savoir comment ça s'est passé! 

Et puis c'est pas tout ça mais je vais finir de déjeuner avant de me préparer sinon je n'aurai pas le temps de préparer l'ouverture! x

vendredi 7 septembre 2018

Vendredi 7 septembre 2018

Déjà une semaine de septembre de passée, on se prépare doucement à l'automne, les températures n'ont pas spécialement baissées, mais le temps par contre lui a bien tourné! 
Ce week-end, j'ai deux jours de repos d'affilée (eh oui, j'ai envie de dire encore! Je ne vais pas m'en plaindre, mais c'est surprenant!) du coup on en profite pour remonter à Lille pour le week-end, en plus dimanche c'est l'anniversaire de mon plus grand neveu, ça va être chouette :) je pense que la prochaine fois qu'on bougera de Paris, on ira chez les parents de M. puisque ben je ne les absolument jamais vus! C'est juste que c'est un peu compliqué d'aller chez eux mais ça va se faire! Et demain je finis à 18h du coup on ne va pas partir tard de Paris donc double bonne nouvelle!

Du coup on en profitera pour reprendre les manteaux et les vestes qui sont chez mes parents (eh oui nos affaires du déménagement de Lille sont là-bas!) et puis on en profitera aussi pour un peu se laisser porter haha :) 

Le petit bonheur du matin, c'est de voir que Jason Mraz a sorti un nouvel album! Il n'avait rien sorti depuis mes années lycée quand même il me semble, du coup ben je suis contente haha, il m'en faut peu que voulez-vous! 


jeudi 6 septembre 2018

Le sommeil moins léger

En ce moment je dors un peu plus tard lorsque je commence à 12h30, et c'est assez agréable! Là je me suis réveillée vers 9h (bon, je triche, un peu avant un 9h) et j'ai quand même énormément de temps pour, et bien, prendre mon temps! 

Ces derniers jours au travail, ça va toujours (mais je rappelle que ma manager ne revient de vacances que dans une semaine, ce qui pourrait changer la donne du coup la semaine prochaine, on verra bien!), on me confie des responsabilités, un peu trop peut-être, mais bon en fait j'aide mon responsable U.  qui sinon ne s'en sortirait pas car jusqu'à aujourd'hui il était le seul responsable, les autres étant en vacances... donc bon, pour moi à partir d'aujourd'hui je devrais retrouver ma place de simple vendeuse!

M. a eu des nouvelles de son futur directeur (de la start-up) et il pourrait à priori combiner sa mission d'interim qu'il fait de 7h à 15h et enchaîner avec 3h à la start-up, pour commencer. Du coup ça ferait de belles journées, mais il a accepté cet accord pour le moment, ce n'est que l'affaire de quelques semaines, puis il aura un peu plus d'argent, ce qui lui fera plaisir, après tous ces mois de galère. 

J'ai reçu ma commande Sézane, et c'est un sans faute! Bien que j'aurais pu prendre une taille en dessous pour chaque produit, je les garde quand même parce que c'est juste un peu trop grand et pas non plus immense (mon 1m80 aide beaucoup à ça, difficile de dire quelque chose est 100 fois trop grand à la carrure, par exemple). 

Sur ce, je vais lire un peu avant de préparer ! x