lundi 20 août 2018

Les vraies pauses déjeuner

Hier la journée a été agréable, bon les fin de journées sont toujours plus longues mais c'est pour tout le monde pareil je crois! 

À ma pause j'avais vraiment super envie d'aller au japonais, et c'est ce que j'ai fait. 
Avant, il y a quelques années voire même quelques mois, j'étais incapable d'aller au restaurant seule, je ne me sentais pas à l'aise de le faire pensant que les autres clients m'observeraient en coin; la vérité c'est que tout le monde s'en fiche mais complètement; surtout le quartier où je travaille on mange toujours tous seuls en fait, du coup c'est encore moins bizarre (même si j'ai pris conscience que non ce n'est pas bizarre tout court). 
La vérité c'est surtout que je n'avais pas du tout confiance en moi, et donc pour aller dans un restaurant seul il faut avoir un minimum de confiance en soi. Ça, je le dois énormément à ma moitié, qui me dit tous les jours de belles choses, et qui m'aide aussi beaucoup pour ce genre de trucs un peu bête, mais qu'une personne dans le même cas que moi comprend tout à fait. C'est-à-dire qu'à un moment j'avais même du mal à marcher dans la rue pour aller d'un point A à un point B, quand même, haha. 
Du coup maintenant je me vois aller au restaurant pour prendre mon menu préféré au japonais, je me dis que j'ai quand même fait pas mal de chemin! 

Après ça j'avais encore du temps, du coup j'ai flâné dehors, il faisait tellement bon! Il n'y avait tellement personne (un dimanche d'août, même boulevard Haussmann c'est quand même calme) que je pouvais marcher sur la chaussée des rues annexes au boulevard. Le fait de sentir l'air qui n'est pas lourd dans mes cheveux puis le soleil juste chaud comme il faut sur ma peau ça m'a requinquée pour l'après-midi! 
Ensuite je suis allée chez Fresh et la vendeuse m'a donné tous les échantillons des produits que je voulais tester, trop gentille, ça me permettra de vraiment savoir avant de dépenser de grosses sommes dans des produits qui ne me conviendront peut-être pas!

Et ça pour moi, cette pause déjeuner, c'était vraiment le bonheur, j'étais tranquille, je flânais, ça m'a fait un bien fou, en fait je crois qu'aucune pause déjeuner ne m'avait autant relaxée 😄 c'était mon moment un peu "treat yo'self" et je suis très adepte de cette thérapie haha (si vous avez regardé la série Parcs & Rec alors vous savez de quoi je parle)!


Le soir je me suis installée sur le balcon avec M. (qui avait fait des gnocchis et une salade de tomates), on a papoté de tout de rien, puis on s'est mis devant Deadpool 2 et je me suis endormie avant la fin (évidemment, un grand classique venant de moi)! Et malgré le fait que j'ai passé ma journée au travail, j'ai passé une super journée, une belle journée faite de petits riens mais qui font tout :) 

dimanche 19 août 2018

19 août 2018

C'est dimanche, et je travaille! Ca ne me dérange pas vraiment encore une fois, ça permettra à mon prochain salaire d'être un peu gonflé parce que bon, je ne suis pas hy-per bien payée (et si je vous disais la marque vous seriez surpris! Haha) donc autant prendre les petits plus;

Je me sens toujours bien, assez légère en fait! J'ai hâte de profiter de mon prochain repos avec ma moitié, le temps s'adoucit un peu et c'est pour mon plus grand plaisir haha. 

Hier, j'ai essayé de reprendre contact avec une amie des internets avec qui j'étais très très proche (on était 3 en fait, A. E. et moi) et malheureusement pas de réponse. E., c'est quelqu'un avec qui j'ai partagé beaucoup de choses, comme elle a pu en partager avec moi, elle me parlait quand elle était en grande détresse psychologique, malheureusement elle ne veut pas se faire aider, même sur ordre du médecin, qui n'a pourtant rien forcé... 

Ca fait un peu mal au coeur parce que je la comptais vraiment comme une amie spéciale, mais parfois il faut savoir laisser partir les gens s'ils ne veulent plus vous parler. Je n'ai jamais été le type de personne à forcer les relations, je ne cours pas après les gens; je lui ai montré énormément d'intérêt, elle sait que je suis toujours là pour elle n'importe quand. Mais quand une personne est malade, elle préfère se renfermer, je pense que n'importe qui connaissant des personnes malades comme ça le savent. 

Le problème étant qu'on vit loin les une des autres c'est compliqué du coup d'être là, de venir la voir.

A. me disait qu'elle était aussi sans nouvelle de sa part, que dans tous invités à son mariage elle ne pensait pas qu'elle ne parlerait plus à elle, car, ben oui on était tellement proches, mais bon finalement on est toujours surpris par les choix des autres! 

En tout cas elle est toujours dans les premières à regarder nos stories, donc c'est qu'elle est "active" dirons-nous, et on s'en contentera! Comme dit plus haut, je suis heureuse malgré les hauts et le bas, et je n'ai plus envie de me ruiner des journées entières pour des choses auxquelles je ne peux absolument rien. Je sais que E.n'arrive pas vraiment à garder des amis dans la vie, j'aurais aimé que ce soit différent avec A. et moi, mais bon on ne peux rien forcer! J'espère qu'un jour elle se rappellera qu'on est là, et si c'est le cas qu'elle viendra nous parler, parce qu'on sera certainement toujours là pour elle;

Et j'ai aussi changé le thème de mon blog, je préfère beaucoup plus :)

Sur ce, je pense me faire un deuxième café en attaquant mon petit déj' ! x

samedi 18 août 2018

100 things to be happy about

J'avais fait cette liste il y a bien 4 ans sur mon ancien blog, et j'ai décidé de la remettre au goût du jour ici, parce que je trouve ça vachement bien de faire ce genre de petite liste pour se rendre qu'on peut être heureux d'un rien! C'est une liste qui est "tirée" du livre 14,000 things to be happy about, et déjà trouver 100 raison d'être heureux, c'est un bon début (et vous verrez que pour ma part beaucoup de raisons tournent quand même autour de la nourriture! Haha)


  1. Arriver en même temps que le métro à l'arrêt (surtout au retour, c'est encore mieux!)
  2. Porter de nouveaux vêtements pour la première fois
  3. L'odeur de la maison de mes parents
  4. Quand M. prépare le dîner alors que je suis de fermeture 
  5. Les fleurs fraîches
  6. Manger des pop corns au cinéma
  7. Sentir la fraîcheur de l'air une journée ensoleillée
  8. Les plats à base de fromage
  9. Recevoir des cartes postales et des colis
  10. Le beurre salé
  11. Trouver les feuilletés aux épinards que j'adore
  12. Me promener et finir en terrasse
  13. Entendre la nouvelle chanson d'un de mes groupes préférés à la radio pour la première fois
  14. Jouer à Mario Kart avec ma moitié 
  15. Porter mon rouge à lèvres préféré
  16. Se coucher après une bonne soirée entre copines
  17. Les fous rire à en avoir mal au ventre (je n'ai qu'un abdal)
  18. Passer du temps avec mes neveux
  19. Mon premier café du matin
  20. Savoir que je finis à 18h et que comme manager n'est pas là, je partirai à l'heure
  21. Regarder les photos de vacances
  22. Savoir que je suis sur la voie que je m'étais donnée, même si ce n'est pas simple :)
  23. Les gratins de pâtes
  24. La maison juste après avoir fait le ménage
  25. Le soir, la veille d'un repos
  26. L'odeur de l'herbe juste tondue
  27. Voir que j'ai fait le maquillage des deux yeux vraiment pareils (haha)
  28. L'odeur des livres neufs
  29. Le dernier épisode d'une série que j'attends impatiemment, qui est enfin sorti
  30. Un dressing bien rangé
  31. Un SMS reçu qu'on n'attendait plus
  32. Jouer aux jeux de société
  33. Voir que le maquillage a tenu toute la journée (je me frotte beaucoup le visage...)
  34. Passer une bonne journée, alors qu'à la base, c'était pas gagné
  35. Prendre le temps de bien cuisiner
  36. Parler des heures avec mes copines qui habitent loin 
  37. Regarder Napoleon Dynamite
  38. Quand l'iPod tombe sur une chanson en aléatoire que je voulais absolument écouter (et sans zappé 30 fois avant haha)
  39. Les jours pluvieux à rester regarder les films sur la liste des film-à-regarder
  40. Porter mes vieilles baskets abîmées 
  41. Faire des surprises 
  42. Mettre du vernis, et le mettre bien
  43. Se déshabiller en rentrant chez soi et se mettre un jogging pyjama 
  44. Boire une tisane le soir avant de me coucher
  45. La peau au toucher après l'avoir hydratée 
  46. Passer une journée avec toute ma famille
  47. Le linge frais
  48. Avoir fait tout ce que j'avais prévu dans une journée
  49. Cueillir les framboises du jardin 
  50. Être seuls dans la salle de cinéma
  51. Rentrer chez soi après un loooooo(..)oong voyage
  52. L'hiver et la période de Noël
  53. Le regard de M. quand il est plein de malice
  54. Planifier des projets qui deviennent concrets
  55. Les parfums fleuris
  56. Découvrir un nouveau restaurant
  57. Les parcs en automne  
  58. Les gratounes
  59. M'endormir tous les soirs avec M.
  60. Avoir les pièces que j'avais repéré chez Sézane
  61. Aller promener R. (notre chien) avec mes frères, dans les champs
  62. Retirer ses lentilles pour mettre les lunettes, après une longue journée
  63. Blogger ici
  64. Boucler les fins de mois sans grosses difficultés
  65. La mie du pain tout frais et la croûte qui craque
  66. Retrouver quelque chose qu'on croyait avoir perdu à jamais
  67. Retrouver un(e) ami(e) après des mois ou des années sans se voir
  68. Finaliser un projet de longue date
  69. Un ami annule les plans du soir, mais c'est pas grave, et se retrouver à commander des sushis en regardant Real Housewives ou Catfish (ou autre hein)
  70. Regarder les lumières dans la nuit, depuis notre balcon
  71. Boire un jus d'orange fraîchement pressé
  72. Faire des photos avec le polaroïd
  73. Avoir deux jours de repos d'affilée sur mon planning (mais c'est extrêmement rare, mais quand même)
  74. Entendre un compliment un jour où franchement, on s'y attend pas vraiment
  75. Acquérir quelque chose que l'ont veut depuis loooongtemps
  76. Pouvoir compter sur M. tout le temps, pour tout et n'importe quoi
  77. Avoir de vrais amis (le temps fait son affaire)
  78. Acheter ma tartelette préférée chez Pain Pain (la Zéphir !)
  79. D'ailleurs aussi, acheter les derniers éclairs de chez Eclair de Génie
  80. Voir mon petit frère jouer des pièces de théâtre
  81. Rendre visite à mes grand-parents et vice versa
  82. Les jeux de mots de mon père
  83. Finir un livre et en avoir un d'avance
  84. Avoir une journée où rien n'est prévu
  85. Le bruit des pas sur les feuilles mortes
  86. Porter une jolie robe
  87. Les petites attentions
  88. Vivre à Paris, dans un joli quartier
  89. Le mojito qui ouvre le week-end
  90. Les matins très calmes où l'on a l'impression d'être la seule personne réveillée
  91. Les croissants et pains au chocolat surprises
  92. Retrouver de la monnaie dans une veste pour pouvoir se prendre un café à la machine
  93. Pouvoir être contente du travail rendu
  94. Le premier réveil, en vacances
  95. Avoir une coiffure qui nous plaise vraiment, en sortant de chez le coiffeur
  96. Les paninis tout chauds
  97. Retrouver une amie après une journée de travail
  98. Le bruit de la neige sous les chaussures
  99. Croquer dans son hamburger et voir tout s'échapper de l'autre côté
  100. Avoir mal au cerveau après avoir mangé une glace trop rapidement

jeudi 16 août 2018

Rester positif (même quand rien ne va)

Avec ce qu'il s'est passé en juillet, et ce qu'il se passe en août, j'avais envie d'écrire sur le fait de rester positif, et surtout le fait de rester positif quand rien ne va.

J'avais écrit ici mon mois de juillet qui n'a pas été simple : on m'avait vandalisé ma voiture, l'assurance n'a rien géré du tout et ça a duré quasiment un mois de ce fait (alors que ça aurait pu être réglé en une semaine), l'homme à tout faire de mon propriétaire a cramé ma TV et nous appelait après en nous insultant car il ne veut pas prendre la responsabilité, au travail c'était très compliqué pour moi, M. enchaînait les entretiens sans voir le bout du tunnel, et pour finir on a appris que ma tante (qui habite plutôt loin donc impossible pour moi de la voir) était au stade 4 d'un cancer métastasé.

Alors bon, quand tout va bien, c'est très facile de dire que oui le principal c'est de rester positif, puisque ben, tout va bien. Mais lorsque les galères s'enchaînent, c'est là qu'il faut s'efforcer de rester positif, et malgré toutes mes plaintes ici (car c'est quand même mon mur des lamentations ce blog, on va pas se mentir) je me suis efforcée de rester positive, et ça paie (et à chaque fois, ça paie).

Mais alors, comment j'ai fait pour rester positive alors que concrètement quasiment rien n'allait?

C'est difficile dans ces cas-là de prendre du recul sur les différentes situations, mais c'est ce que je m'efforçais de faire. 

Pour mon travail, je me levais, mais je me disais que ça irait forcément de toutes façons, puis que j'ai quand même un travail et que j'en ai besoin. Que ce n'est pas évident d'avoir un travail et que j'ai la chance d'avoir cette stabilité tout du moins pour le moment (car souvenez-vous, on m'avait rapporté que je ne serais éventuellement pas gardée, et ça m'avait bouffée). Finalement, à force de me pousser, et me pousser aussi à ouvrir ma bouche (ce qui n'est pas forcément évident pour moi dans un nouvel environnement) ça a payé.

Pour ma voiture, ce n'est pas tant le fait qu'elle soit vandalisée, mais plutôt le fait d'avoir une assurance complètement incompétente qui renvoyait la balle à ses différents services. Du coup je me disais qu'à force d'appels ça finirait bien par déboucher au dépannage de ma voiture et à ses réparations. Et ça a été le cas également, non sans mal.

Pour M., j'avais aussi écrit ici que ça me contrariait qu'il ne trouve rien, au niveau financier mais ce que je n'avais pas dit c'était aussi au niveau moral, pour lui. C'est dur de rentrer d'une (longue) journée de travail à 21h et de voir que sa moitié ne va pas bien, n'a pas trop ses marques, et du coup dépend de vous pour un peu tout. Je me disais que la roue tourne, qu'il a un bon profil et un bon CV qui sort un peu du lot (tant le design que le contenu), je lui disais de rester la tête hors de l'eau et de continuer à postuler, que ça finirait bien par arriver, et ce, plus tôt qu'on ne le pense. Finalement, à force de postuler, c'est arrivé, et son nouveau travail, je le sens bien :) il a la chance d'intégrer une très jeune entreprise, mais qui a sous soulever de très gros investisseurs, et qui ont donc de bons moyens d'évoluer, ayant également remporté un bel appel d'offre. Je croise les doigts pour lui, je n'ai qu'une envie c'est qu'il soit épanoui, qu'il se crée son environnement, ses petites habitudes avec ou sans moi, sa petite bulle qu'il me permettra ou non de franchir. 

Pour ma tante, je n'ai pas grand chose à dire. Malheureusement, enfin c'est difficile d'en parler, on sait comment un cancer métastasé au stade 4 finit, comment rester positif et se dire que ça ira dans ces cas-là? Si elle avait été en France je serais allée la voir, malheureusement elle est canadienne et je ne peux donc pas être là pour passer du temps avec elle et lui faire faire des activités. Tout ce que je peux faire c'est penser à elle, en espérant que tout se passe le mieux possible. Je pense aussi à mon oncle, qui vit aujourd'hui seul avec elle, et à ma cousine et mes cousins, pour lesquels je ne peux même pas me mettre à leur place, je ne sais pas du tout ce qu'ils peuvent ressentir... j'essaie mais honnêtement c'est compliqué de pouvoir s'imaginer.

Donc en résumé...

Rester positif, c'est parfois se forcer à se dire que ça ira, que la roue tourne (et croyez-moi, elle tourne toujours), c'est aussi se forcer parfois à sourire quand on en n'a aucune envie; mais c'est toujours facile de se dire que la vie est nulle, que le sort nous tombe dessus sans raison. Mais se laisser aller, ce n'est jamais bon (à long terme), je pense qu'on le sait tous. 

Rester positif, ce n'est pas juste des pensées, mais ce sont aussi de vrais efforts, qui paient toujours. Plus jeune j'avais tendance à ne pas être comme ça, et j'ai très vite compris (pendant mon adolescence) que se morfondre ça ne servait pas à grand chose; bien sûr que oui on peut craquer un bon coup, mais ça n'aidera en rien à se dépatouiller de la situation si ça dure des jours, des semaines, voire des mois. 

Avec le temps j'ai appris à ne pas trop ressasser les faits, le passé, parce que ce qui est fait est fait, on ne peut plus le changer, alors à quoi bon? Je préfère me focaliser sur le présent, et sur le futur. C'est évidemment toujours plus facile de rester bloqué sur des choses qui se sont passées il y a longtemps, mais sachez une chose, vous vous pourrissez juste la vie à vous-même, et c'est bien dommage. Personne ne peut être heureux à votre place.

Aujourd'hui, j'ai un petit appartement que j'adore dans la ville où j'ai toujours voulu vivre, un job qui me permet de vivre correctement et dans lequel j'espère évoluer, j'ai rencontré l'Amour de ma vie, je suis en bonne santé, ma famille très proche est en bonne santé, mes frères ont de beaux projets, mes parents profitent, et pour ça je suis extrêmement reconnaissante! Je me sens aujourd'hui épanouie, même avec les hauts et les bas que je peux rencontrer, le chemin n'est jamais simple :) je le sais, et c'est tant mieux comme ça!

mercredi 15 août 2018

Une sacrée bonne nouvelle

Hier matin, je me suis mordue la langue pour ne pas l'écrire ici; M. avait rendez-vous dans l'après-midi pour un nouveau travail. Et : c'est bon! Il commence début de semaine prochaine! Je suis tellement contente pour lui, il va pouvoir se créer son environnement, sa routine à lui, sa bulle qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de créer puisqu'il restait à l'appartement. 

Je suis aussi contente pour nous haha, ça va nous soulager financièrement, même si nous n'aurons pas d'énormes salaires, au moins nos 2 salaires vont nous permettre de vivre en autonomie sans demander quoi que ce soit! Je suis contente pour M., car depuis qu'on est ensemble je le vois galérer en tant qu'élève boursier (400 euros, en enlevant le loyer et les factures, il lui restait environ 80 euros pour le mois) puis en tant qu'étudiant diplômé et donc sans aucun droit car pas assez vieux pour le RSA, et pas encore le droit au chômage, avec des parents qui ne peuvent pas du tout l'aider (pas pour rien qu'il était boursier) c'était compliqué pour lui il ne pouvait rien faire et n'osait même pas proposer de sortie puisqu'il ne pouvait pas payer... 

Encore donc un nouveau chapitre qui va commencer semaine prochaine, et j'en suis très heureuse, j'ai hâte qu'il me raconte ses journées le soir :) 

Sinon aujourd'hui nous sommes le 15 août, je travaille je fais la fermeture, mais honnêtement je m'en fiche un peu du 15 août, c'est pas plus mal comme ça mon salaire d'après sera un peu plus gonflé hehe, puis demain je suis en repos :) je compte bien en profiter un max avec M. (car par contre du coup, mes jours de repos en semaine je les passerai seule quand il travaillera!)!

mardi 14 août 2018

L'épanouissement

Je suis trop contente; mais littéralement, trop contente! Parfois je suis tellement contente d'être en repos ou de faire quelque chose de particulier, que ça me réveille le matin et impossible de me rendormir! Aujourd'hui j'étais contente d'être en repos haha donc ben je suis levée! 

Du coup j'en ai profité pour faire un tour sur ASOS et j'ai vu qu'ils faisaient -20% sur les produits non soldés, alors j'ai commandé le jean noir que j'avais repéré :) j'ai aussi pris un t-shirt blanc manches courtes à col V, je trouve ça joli sous un cardigan! Et je n'en ai pas (j'ai beaucoup de cols ronds, finalement).

M. dort encore, l'appartement est calme, j'adore écrire le matin, quand j'ai l'impression que tout le monde dort encore. Ca me donne un sentiment de plénitude, ce qui n'est d'ailleurs pas faux, depuis que j'écris ici je me sens bien, et le fait que ce soit de manière à moitié anonyme fait que je ne mets pas de barrière et pas de filtre. Bizarrement, tout ce que j'écris ici, mes proches le savent, mais ça fait aussi office de jardin secret, et ça fait du bien d'avoir son endroit à soi, même si ça ne reste qu'une page internet! 

Avant je prenais un peu tout ça pas vraiment au sérieux, ces histoires de petits détails qui font une vraie différence, mais au fil des années, j'ai bien compris que prendre du temps pour soi, même pour des détails que l'on pense insignifiant, en fait ça compte beaucoup, et ça joue aussi beaucoup sur le moral.
Le matin, j'ai pris l'habitude de boire mon café en écrivant ici, et j'adore cette routine, je ne le fais évidemment pas tous les matins, mais je le fais quand même très souvent, et ça me plait. On dit que la nuit porte conseil, et quand j'écris ici le matin, j'ai comme une impression de faire le point avec parfois, la journée d'hier, et aussi parfois sur ce que je pourrais ressentir, parfois tout mettre à plat permet aussi de mieux voir ce qu'il se passe au moment même, et mine de rien, ça aide. 

Par contre, je ne prépare jamais ce que je vais écrire, ça sort un peu en jet haha, je ne me fais pas de petit plan dans ma tête, je prends cette page vraiment comme un carnet, où j'y fais ce que je veux. Par contre, ce que je voudrais faire d'avantage, c'est poster des photos, même pas forcément signifiantes, mais pour illustrer les souvenirs :) 

Bref, toutes ces petites choses que je fais aujourd'hui, font que je me sente épanouie, et ça fait du bien :) aujourd'hui, encore un temps automnal, je me retiens de mettre des grosses mailles couleur moutarde ou bordeaux, après tout, on n'est que mi-août, quand même! 

lundi 13 août 2018

Nouveau lundi

Ca y est, une nouvelle semaine qui commence, et cette fois-ci pas en décalée car j'ai eu mon dimanche de repos :) 

Je disais samedi que je partais dans le Nord samedi soir et que je revenais le dimanche dans la soirée; et bien c'est encore une fois passé trop vite; j'ai profité de ma famille, j'ai pu tous les voir donc ça a été une chance! 

On a aussi du coup récupéré des choses : mes parents m'ont déposés (car ils étaient à Paris ce samedi, pour autre chose) mon ordinateur de bureau, et d'ailleurs je vous écris de celui-ci et il m'avait manquéééé! Un bloc pour mettre sous le bureau car accumuler les feuilles sur le bureau ça commençait à me gonfler un peu (ok oui on a des pochettes, mais quand même, un bloc c'est bien), une télé aussi où on n'aura plus à tendre l'oreille pour comprendre (et ça c'est bien aussi) :) et mon imprimante, qui va me permettre de gérer les choses sans avoir à aller chez le paki en bas de chez pour imprimer haha. 

J'ai aussi, et ça, ça a été un énorme soulagement pour tout le monde, retrouvé tous mes sacs! Mes parents n'arrivaient pas à mettre la main dessus et de ce fait je n'avais pas trop insisté car ça m'embêtait de leur demander de chercher, mais ça m'inquiétait parce que ça représentait une somme assez conséquente... j'ai fini par les retrouver mais c'est vrai qu'ils étaient difficiles à trouver haha! Même mon père ne les avait pas trouvé et pourtant c'est lui qui avait mis ces cartons à cet endroit! 
Du coup là je les laisse prendre l'air car notre ancien appartement à Lille était très humide et ils ont gardé cette odeur désagréable :/ mais ça finira par partir!

Demain je suis en repos, et je dois dire que je suis heureuse parce que j'adore rentrer dans le Nord mais sur une seule journée ça va très vite, et c'est fatigant (bon surtout que là mon petit frère est rentré dans la nuit de son voyage en Inde avec sa copine, donc je me suis couchée quand même tard, et dimanche j'étais levée à 7h30, haha). Et je suis en repos aussi jeudi tiens! puis après j'enchaîne :) mais c'est bien ça va me permettre de me reposer quand même!

J'espère que ce mardi sera un bon mardi! Et en attendant, j'espère passer un bon lundi 😄